Mon Made in Home

Macérâts huileux de plantes

1 Août 2013, 21:28pm

Publié par Home Mady

Macérâts huileux de plantes

Je prends les fleurs et plantes du jardin que je sèche au déshydratateur pour les utiliser dans des macérâts huileux... Pour ceux qui n'ont pas de déshydratateur, vous pouvez utiliser votre voiture (!) car en été, c'est un formidable four solaire à condition d'enfermer les fleurs dans un carton pour qu'elles soient à l'ombre ou étaler à plat sur un carton vos plantes dans un endroit sec et à l'ombre.

S'il me manque des plantes, je les achète séchées. L'avantage, c'est qu'on peut faire des stocks de plantes séchées du jardin et faire des macérats toute l'année, même en plein hiver.

Les règles de base : 10 gr de plantes séchées pour 90 gr d'huile, le plus souvent mélange d'HV d'olive et de tournesol. Laisser macérer 3 semaines et filtrer.

On peut accélérer le processus en plaçant le macérât en yaourtière en 3 passages : 10H de chaleur douce en yaourtière, 8H à chaleur ambiante puis on filtre et on en remet des nouvelles plantes et on replace le macérât en yaourtière pendant 10h puis on renouvelle une 3ème fois. Du coup, en 3 jours et 3 passages en yaourtière, c'est fini. Dans ce cas là, je mets environ 20 gr de plantes que je divise en 3, soit 7 gr de plantes renouvelés 3 fois.

En filtrant 3 fois de suite, il faut bien récupérer le maximum d'huile... mais malgré ça, il faut néanmoins réajuster le niveau d'huile parfois.

Pour les macérâts, suivez le guide... :-)

 Camomille, Calendula,  Achilee millefeuille,  Consoude, Aloes et Immortelle; j'adore les différences de couleur qui montrent que les plantes marquent les huiles.
 Camomille, Calendula,  Achilee millefeuille,  Consoude, Aloes et Immortelle; j'adore les différences de couleur qui montrent que les plantes marquent les huiles. Camomille, Calendula,  Achilee millefeuille,  Consoude, Aloes et Immortelle; j'adore les différences de couleur qui montrent que les plantes marquent les huiles. Camomille, Calendula,  Achilee millefeuille,  Consoude, Aloes et Immortelle; j'adore les différences de couleur qui montrent que les plantes marquent les huiles.

Camomille, Calendula, Achilee millefeuille, Consoude, Aloes et Immortelle; j'adore les différences de couleur qui montrent que les plantes marquent les huiles.

Prêts à être utilisés. ..

Prêts à être utilisés. ..

Commenter cet article

nath 14/09/2014 14:21

bonjour et merci pour vos précieux conseils...je me suis lancer dans le macérât de pétale de rose, de lavande et de thym pour commencer...j'ai fais avec un mélange de huile olive et huile de pépin de raisin pour le thym...huile olive et huile de noisette pour pétale de rose...huile de pépin de raisin pour la lavande...ce qui me gène c'est l'odeur...je n'en suit qu'a 10 jour de macération mais la noisette et l'olive ressort en odeur...y-a-t-il pas moyen de faire autrement pour ne pas avoir une odeur neutre, sans odeur ??? avec l'huile de colza (qui n'a pas d'odeur, est ce que c'est possible???merci beaucoup...j'avoue que je prends de plus en plus plaisir a concocter 2 ou 3 petites choses...un vrai petit chimiste comme dit mon mari...loll...bonne continuation...

Home Mady 14/09/2014 14:48

Effectivement, les huiles odorantes doivent être mélangées à des huiles moins fortes... à moins de mettre des fleurs très très odorantes en fortes quantités. Pour l'hv d'olive, tu peux facilement atténuer son odeur en rajoutant une huile neutre du type tournesol ou autre et en ajoutant des plantes. Pour la noisette, cela va être plus compliqué car c'est une odeur bien caractéristique. Je tenterai de la couper aussi avec une huile neutre et de rajouter des fleurs s'il t'en reste.
Les huiles neutres que j'utilise: argan désodorise, amande douce, tournesol, coco fractionnée ( mais moins naturel)...
Si tu mets ensuite ton macérât dans une crème, cela sentira moins. Le principal est de bénéficier des propriétés des plantes et des huiles bio. :-))