Mon Made in Home

Raide-dingue des paillettes : ici en layering dégradé ❤

11 Novembre 2013, 10:31am

Publié par Home Mady

Raide-dingue des paillettes : ici en layering dégradé ❤

Vous pouvez me croire sur parole, c'est à tomber ! Je suis super contente de l'effet bluffant même si c'est impossible à rendre en photos.

Entre le stamping et les paillettes, mon coeur balance... Pourquoi choisir d'ailleurs ? Moi, j'alterne ! Voici donc une petite technique découverte sur le blog vernis en folie et réalisée grâce au tuto de Pshiiit. http://vernisenfolie.com/2011/11/23/jai-teste-pour-vous-10-facons-de-porter-un-vernis-a-paillettes/

  1. Base Zoya
  2. Appliqué en 2 couches sur la totalité de l'ongle : Sexy Divide de Essie, une ancienne collection. C'est un beau violet lumineux qui rend assez uni sur les ongles (en réalité, il est bien plus coloré et moins sombre que sur les photos).
  3. Top coat ensuite.
  4. Puis 1 couche avec pinceau bien essoré (presque sec pour apporter peu de matière) d'un vernis pailleté - ici, un Layla (transparent avec paillettes bleues et vertes) appliqué de la lunule jusqu'au 2/3 de l'ongle. L'idée, c'est que le bord libre reste sans paillette. Attendre un peu que ça sèche.
  5. Avec le même vernis pailleté, prendre beaucoup de matière cette fois et l'appliquer au niveau de la lunule sur le 1/3 de l'ongle. Laisser sécher.
  6. Compléter par petites touches avec un autre vernis pailleté sur la 1/2 de l'ongle là où vous avez envie de charger davantage en paillettes. Vous pouvez vous aider d'une petite éponge en latex pour mieux répartir les paillettes mais ce n'est pas obligatoire. Moi, j'ai pris mon China Glaze à effet nacré rose sans éponge.
  7. Top coat final en couche épaisse pour faire disparaître les différences de niveaux de vernis et bien attendre que ce soit sec car il y a beaucoup de couches !

Subtil, mais on voit bien le dégradé de paillettes, du plus étincelant (1/3 au niveau de la lunule) puis quelques paillettes plus rares (1/3 du milieu de l'ongle) jusqu'à l'uni (1/3 bord libre de l'ongle). Moi, j'adore !

Hélas les photos ne rendent pas toute la beauté de cette manucure. Si vous avez des trucs pour les photos, je veux bien apprendre car au soleil, les paillettes brillent tellement qu'on ne voit rien et à l'ombre, ça rend tout sombre et sans couleur... :-(

Vous pouvez faire exactement l'inverse en partant du bord libre de l'ongle qui sera fortement chargé en paillettes et la lunule qui restera unie. :-)

PS : les paillettes, c'est une belle façon de célébrer et de rendre hommage à nos poilus qui se sont fait massacrer... rappelons nous que des familles entières ont perdu tous les hommes du foyer, des fils les plus jeunes au père, frères, cousins... Ne les oublions pas ! Je pense qu'ils méritent une petite place bien au chaud dans notre mémoire....

Vous noterez que miss Crassouille est revenue et a manifestement décidé de s'acharner sur l'annulaire...!Vous noterez que miss Crassouille est revenue et a manifestement décidé de s'acharner sur l'annulaire...!
Vous noterez que miss Crassouille est revenue et a manifestement décidé de s'acharner sur l'annulaire...!

Vous noterez que miss Crassouille est revenue et a manifestement décidé de s'acharner sur l'annulaire...!

Essie sexy divide (violet assez bien rendu sur la photo) - Layla GM12 (en réalité à paillettes bleues et vertes) - China Glaze travel in colour (nacre rose et parme, tout faux la photo !)Essie sexy divide (violet assez bien rendu sur la photo) - Layla GM12 (en réalité à paillettes bleues et vertes) - China Glaze travel in colour (nacre rose et parme, tout faux la photo !)Essie sexy divide (violet assez bien rendu sur la photo) - Layla GM12 (en réalité à paillettes bleues et vertes) - China Glaze travel in colour (nacre rose et parme, tout faux la photo !)

Essie sexy divide (violet assez bien rendu sur la photo) - Layla GM12 (en réalité à paillettes bleues et vertes) - China Glaze travel in colour (nacre rose et parme, tout faux la photo !)

Devinez quoi, j'ai commandé les paillettes OPI bleues vues dans le tuto... trop belles !

Commenter cet article