Mon Made in Home

J'ai testé la saponification en Hot Process (SJHP) et c'est top !

5 Octobre 2015, 18:35pm

Publié par Home Mady

J'ai testé la saponification en Hot Process (SJHP) et c'est top !

J'ai testé la réalisation de savons en hot process, plus exactement la méthode de Sharon Johnson, le SJHP. C'est Catherine et Swanee qui m'ont donné envie d'expérimenter cette nouvelle façon de savonner et ainsi de combattre les (fausses) idées reçues sur la SAF.

Cela me fait aimer encore plus la saponification car avec le hot process, on peut suivre toutes les étapes de saponification de la pâte dans son récipient ! ! Non seulement c'est fascinant mais on peut ainsi bien comprendre ce qu'est la saponification.

Le hot process, quels avantages ?

  • Vous êtes sûrs que la saponification a eu lieu et est terminée lors de la mise en moule donc vos huiles précieuses versées à la fin sont préservées et non bouffées par la soude comme en SAF. Car oui en SAF, il est faux de dire que l'on choisit son huile de surgraissage, c'est la soude qui choisit ! Le surgraissage sera composé des huiles du savon qui n'ont pas été saponifiées par la soude mais pas forcément la dernière ajoutée. En SAF, quand on met en moule, la saponification est loin d'être finie. .. il n'y a qu'à constater les phases de gel et la température du savon une fois en moule pour comprendre. Le processus de saponification continue et la petite huile de surgraissage en fait partie. Vous pouvez donc mettre vos huiles précieuses dès le départ ou à la trace, cela ne fait aucune différence en SAF.
  • La chaleur de la préparation avec le hot process est aux alentours de 90 degrés Celsius, ce qui n'altère pas les huiles dont le point de fumée est bien plus élevé.
  • Le savon est de suite utilisable, bien moussant et crémeux.
  • On peut diviser par 2 les proportions de fragrances et de colorants, tout est décuplé en intensité.

Évidemment, je ne conseillerai pas cette méthode aux débutants. D'ailleurs le SJHP précisément appartient à Sharon Johnson qui vend (cher) son e-book sur la méthode. Vous pouvez néanmoins trouver pleins de vidéos américaines où les filles font du hot process.

Comme la pâte devient fluide à partir de la phase de gel, il est possible de marbrer. Ceci dit, j'ai quand même l'impression que les marbrages sont plus variés et jolis en SAF... à suivre.

Le Hot Process, kesako ?

  • On utilise la chaleur des huiles (chauffées aux alentour de 90 degrés) et la réaction exothermique provoquée par eau + soude en paillettes. Je maintiens donc mes huiles au chaud à 90 degrés.
  • Je verse ma soude dans l'eau. J'attends quelques minutes que les vapeurs se soient dégagées puis je verse la lessive de soude encore bien chaude dans mes huiles.
  • Je garde mon récipient dans l'eau chaude du bain marie (feu éteint).
  • On mixe et on voit sa pâte à savon se transformer. Ça ne prend pas beaucoup de temps en fait.
  • Rapidement, la pâte se fige, fait des moutons et gonfle puis elle "lâche " et devient plus souple pour ensuite devenir transparente et liquide (phase de gel).
  • A partir de la phase de gel, j'enlève mon récipient de l'eau du bain marie. Le mélange est à 88 degrés à peu près et va descendre aux alentours de 80°. Après il est possible de surgraisser, d'ajouter des liquides, fragrances et des colorants pour marbrer.

Afin d'accélérer la trace au départ, on conseille une formulation avec 50 à 60% d'huiles solides ou de beurres, voire de l'acide stéarique (max 5%) et/ou du lactate de sodium (5%).

Pour fluidifier encore plus la pâte à la fin du process, yaourt, kefir de lait, lait, eau chaude, glycerine sont les bienvenus à condition de ne pas dépasser 38 à 40 % d'eau (du poids des huiles) dans le savon.

En respectant les consignes de Sharon Johnson, votre savon à chaud sera prêt en 30 mn grand maximum... vaisselle comprise lol !

Formulation pour les 2 essais.  J'ai volontairement enlevé les beurres dans l'essai 2 pour voir s'il serait aussi crémeux que le premier sous la douche.
Formulation pour les 2 essais.  J'ai volontairement enlevé les beurres dans l'essai 2 pour voir s'il serait aussi crémeux que le premier sous la douche.

Formulation pour les 2 essais. J'ai volontairement enlevé les beurres dans l'essai 2 pour voir s'il serait aussi crémeux que le premier sous la douche.

Mes essais :

Lors de mon premier test, ma pâte était souple mais encore très moutonneuse (comme une grosse mousse). En fait, je n'avais pas assez mixé. J'ai dû mouler à la cuillère. L'aspect extérieur du savon laissait présager un savon complètement friable. En fait, j'ai eu une bonne surprise car les tranches étaient bien compactes à la découpe.

Sous la douche, le savon a une proportion de crème que je n'ai jamais eu en SAF. Reste à voir si cela est dû au hot process ou à la forte proportion de beurres dans la recette..

Essai 1  :  moulage à la truelle
Essai 1  :  moulage à la truelle
Essai 1  :  moulage à la truelle

Essai 1 : moulage à la truelle

Essai 1 :  Les tranches sont compactes,  le savon se tient bien sous l'eau.  Il est super crémeux. Ouf !

Essai 1 : Les tranches sont compactes, le savon se tient bien sous l'eau. Il est super crémeux. Ouf !

Mon deuxième essai a fini de me convaincre ! 😀

Après la phase "pâte gonflée", ma pâte devient toute liquide et transparente. Comme si j'avais de l'ambre dans mon récipient. Une jolie et utile phase de gel. J'ai adoré ! Je l'ai enlevé de l'eau du bain marie (feu éteint), laisser reposer quelques minutes avec couvercle le temps de préparer mon yaourt et les colorants.

Comme on le constate sur les photos, non seulement le marbrage a été possible mais en plus il est fin. Le savon Hot process ne rime donc pas forcément avec grosse patasse et moulage à la truelle.

Ce que j'aurai dû faire par contre, c'est prévoir des couvercles ou prendre le temps de couvrir le dessus des récipients de pâtes colorées pour les maintenir au chaud... la prochaine fois 😃

J'ai marbré au cintre méthode n'importe nawak. ... je m'appliquerai plus la prochaine fois... mais j'étais encore fascinée par ma pâte liquide et transparente �
J'ai marbré au cintre méthode n'importe nawak. ... je m'appliquerai plus la prochaine fois... mais j'étais encore fascinée par ma pâte liquide et transparente �
J'ai marbré au cintre méthode n'importe nawak. ... je m'appliquerai plus la prochaine fois... mais j'étais encore fascinée par ma pâte liquide et transparente �

J'ai marbré au cintre méthode n'importe nawak. ... je m'appliquerai plus la prochaine fois... mais j'étais encore fascinée par ma pâte liquide et transparente �

J'ai testé la saponification en Hot Process (SJHP) et c'est top !

Attention :

  • Il vaut mieux se lancer après avoir visionné plusieurs vidéos pour se familiariser. Vous pouvez suivre la chaîne YouTube de Sharon Johnson "hot process queen".
  • Déconseillé aux débutants en savonnerie
  • Prévoir un récipient grand format car la pâte gonfle
  • Pas d'ustensiles ou de récipient en plastique compte tenu de la chaleur

Ba voilà. Moi je suis fan ! SAF, potasse et Hot Process... ça en fait des occasions de savonner ! 😀

Commenter cet article

Elise 20/12/2016 10:05

Bonjour !
Bluffée par les résultats que vous arrivez à obtenir avec la méthode à chaud, j'ai décidé de m'y essayer.
J'ai bien lu vos indications, et vu que vous conseilliez de visionner des vidéos avant de se lancer, ce que j'ai passé la soirée (et une partie de la nuit !) d'hier à faire...
Cependant, les filles obtiennent en effet des résultats assez pâteux et n'arrivent à faire que des marbrages assez grossiers. De plus, dans le savon fini on voit que la pâte n'est pas uniforme.
Pouvez-vous me donner votre secret pour que vous elle soit si lisse et le marbrage bien fin ? Ajoutez-vous de l'eau ou autre avant les ajouts ?
Bien cordialement,
Elise, presque prête à se lancer

Home Mady 20/12/2016 23:31

La méthode que je suis est celle de Sharon Johnson (SJHP). C'est cette méthode qui donne de tels résultats. La base est de bien respecter les temperatures : entre 90 et 95 degrés pour les huiles et un peu moins de 80 pour la soude avant mélange. Ensuite il faut favoriser une trace épaisse hyper rapide (5%Sucre + 5% de lactate de sodium dans la soude / acide stéarique et 50% de beurres dans la recette ). Ensuite il faut bien suivre les différentes phases de la pâte (purée puis volcan puis début de l'ambre puis couvrir et laisser au chaud 3 mn puis rajouter un peu d'eau ou de miel ou de lait. ..) Les méthodes qui donnent de la patasse ne sont pas issues du SJHP. :-)
Ce I dit j'ai parfois des traces dans ma pâte et le marbrage n'est jamais aussi fin qu'en SAF. Mais les savons sont prêts de suite et hyper crémeux. ..
Allez, on se lance ! Tu peux aussi acheter le livret de Sharon Johnson sur sa méthode :-)

delphine 01/11/2016 22:34

un grand merci pour cette méthode car j'ai loupe plusieurs fois ma méthode a chaud a la suite de votre article j'ai visionner plusieurs vidéo de cette méthode et j'ai dit je me lance et la magie ca fonction et le savon est dans les moules mais ça a fonctionner je vais le laisser en cure quelques jour et apres je passerai a la phase de test encore merci merci

Delphine 07/11/2016 00:50

Oui j'ai vu t'as recette mais a chaud jai du mal au chaudron et la potasse je nen ai encore jamais utilisé sonc je vaiq etudizr et me lance je te dirais lz résultat bonne soirée a bientot

Home Mady 06/11/2016 23:20

Le savon noir est à base de potasse et se fait à chaud. Tu as une recette sur le blog de savon noir de Hammam si tu veux.

delphine 06/11/2016 23:09

j'ai testé le savon il est génial encore merci petite question as tu déjà essayer cette méthode pour du savon liquide dit savoir hammam

Home Mady 01/11/2016 23:28

Ah c'est chouette Delphine que tu aies pu réussir ton hot process. La méthode SJHP fonctionne bien et permet même de faire des marbrages. Cool !

violette 25/09/2016 12:07

dans la série de visionnage tu commences par un article et tu te perds sur un autre et encore un autre lol on s'en lasse pas de ton blog tu sais ? <3

Home Mady 25/09/2016 12:15

Tu me fais rire :-))
Merci c'est très sympa de ta part.

Maya 11/01/2016 17:15

Oui, c'est moi. Grrrr Super, je lis, je relis, je crois que quand j'aurais mon crocpot, je verrais mieux cela. Reste une précision pour. A quelle temperature, je mets mes huiles et peux faire mes différentes pates colorées, là je cale encore un peu. Je pense aussi avoir vu qu'il fallait que mes differentes pates a savons devaient etre toutes gardées a température pour faire les marbrages. Oui mais encore quelle temperature. Holalala je vous ennuie mais fallait pas en parler hahahahahaha
Maya
http://maya.cosmetique.canalblog.com

Linda 03/01/2016 00:04

Merci de nous faire découvrir cette technique, je pense que ce sera mon prochain défi !

Home Mady 03/01/2016 00:07

Oui.... !!! Il faut tenter, c'est trop bien. :-))

Cath 07/10/2015 17:05

Je suis super heureuse de voir que toi aussi tu accroches à cette méthode ! C'est tout juste si j'arrive à trouver le sommeil :D :D Bravo pour ce super article, bravo pour tes beaux savons, je trouve le 2ème particulièrement beau avec ses couleurs et son marbrage <3 J'en fais dès que j'ai l'occasion, cette méthode est très addictive oui. J'adore voir le volcan se former, ça me met dans tous mes états :D De mon côté je ne mets pas mon récipient dans l'eau chaude, mais je devrais certainement le faire cet hiver, mon 'atelier' est dans le garage. Je mélange mon huile de surgraissage, ma fragrance et autres ajouts en poudre dans le yaourt/lait rajouté en fin de process. Ca facilite le mélange final je trouve surtout pour les poudres ;) Bref heureuse que ça te plaise autant qu'à moi <3

Cath 08/10/2015 07:41

Ouiiii je les ai testés, comme toi je m'émerveille du crémeux et des bulles <3 En revanche je les trouve encore mous, j'ai lu qu'il valait mieux les laisser sécher 1 à 2 semaines pour qu'ils prennent de la dureté, j'ai l'impression que ce sera mieux en effet ;)

Home Mady 07/10/2015 17:43

Oh là là oui Cath. Quel bonheur que tu nous aies fait découvrir cette méthode !! C'est carrément addictif !
Tu as testé les tiens sous la douche ? Chaque matin je m'émerveille du crémeux du premier que j'ai fait. Top top top !! :-))

Coco 07/10/2015 14:54

Va falloir arreter de me donner des envies de tests grr
Ils sont top tes savons
J adore

Home Mady 07/10/2015 15:06

Ah ah ah. Coco te voilà !! :-))
Ba franchement c'est top je te conseille. Et ça m' empêche pas de continuer le SAF. :-)

violette 07/10/2015 12:31

heu est ce que tu connais https://lacosmetodecoco.wordpress.com/2015/01/11/explication-du-safour/#comment-1620 c'est pas tout a fait la même chose mais ça se rapproche si, tu dois connaitre Coco ? ^_^

Home Mady 07/10/2015 14:52

Pour être plus précise :-) : le Safour termine sa saponification dans le four mais tu n'as plus aucune action sur lui. Tes ajouts ont été mis à froid et le savon va chauffer dans le four ce qui accélère sa saponification.
Pour le SJHP, tu vois et agis sur les différentes phases de saponification de la pâte. Et tu ajoutes tes huiles de surgraissage et complément une fois la saponification terminée. Donc avant la mise en moule.

Home Mady 07/10/2015 14:18

Bien sûr je connais coco,; je connais aussi le Safour :-) le Safour est un SAF que l'on met au four pour réduire le temps de cure. Cela n'a vraiment rien à voir avec le hot process. Le Safour reste un saf avec les inconvénients dont je parle dans l'article c'est à dire que les huiles dites de surgraissage à la trace sont bouffées par la soude. Ce sont 2 process très différents qui n'ont rien à voir. Pour résumé le Safour est un SAF (saponification à froid), le hot process est un SAC ( saponification à chaud plus proche de la cuisson au chaudron que de la saf ou du Safour ).
T'étais pas réveillée Violette ? :-))

tante nat 05/10/2015 22:24

C'est quand même vachement tentant cette méthode ! Je vais me pencher là dessus !
Merci pour cet article, bien expliqué :)
Bisous

Home Mady 14/10/2015 09:46

:-))
Oui c'est vraiment rigolo comme méthode. Ça n'empêche pas de marbrer en plus. Et ça a des avantages que la saf n'a pas.
Tu nous montreras les tiens sur fb hein ?

violette 14/10/2015 09:39

rhhaa je suis partie sur FB et j'ai pas reçu de notification a mon com j'avais pas vu ta réponse heureusement que tu as remis le lien sur FB sisi je sais que c'est pas pareil lol et oui j'adore coco et ses savons en plus c'est une Montpelliéraine comme moi ^_^ sauf que j'habite plus a mtp je suis sous le ventoux mais c'est vrai quelle a l'air chouette cette technique bises a tenter quand j'aurais plus de temps

Home Mady 05/10/2015 22:27

Oui. C'est vraiment chouette d'essayer... et d'avoir le choix du process... et de voir les transformations successives de la pâte. C'est fascinant !