Mon Made in Home

Marbrage avec micas : essais et ratages...

7 Février 2015, 13:34pm

Publié par Home Mady

Marbrage avec micas : essais et ratages...

Quand j'ai reçu mes micas LFDS, j'étais toute contente et je me suis empressée de les utiliser dans des savons. Autant j'étais ravie au moment du coulage, autant j'étais déçue au démoulage et carrément dépitée après la cure car les couleurs étaient soit délavées, soit inexistantes (mica or notamment), soit avec pleins de points inesthétiques. J'avais beau augmenter les doses de micas, rien n'y faisait. Et je commençais à me dire que ça valait pas le coup et que ça coûtait hyper cher s'il fallait mettre le sachet entier de micas dans un savon !

Mais comme je continuais de voir de superbes savons colorés avec ces mêmes pigments, je me disais bien que je devais m'y prendre comme un manche !

C'est alors que j'ai été bien conseillée : on m'a suggéré de mettre une petite quantité de dioxyde de titane (ou une plus grande quantité d'argile blanche mais c'est beaucoup moins efficace) dans les huiles avant de rajouter la lessive de soude.

  • Une petite quantité pour ne pas que le savon devienne friable
  • Bien mixé avec les huiles pour ne pas avoir de points blancs
  • Afin de blanchir ma pâte qui est très jaune à cause des huiles utilisées.

Et ça marche ! Cela opacifie et blanchit la pâte ; ensuite les mélanges de micas apparaissent avec des couleurs bien franches.

Pour être sûre de ne pas avoir de points, j'ai utilisé mon mixer à pied pour mélanger chaque portion de pâte à savon avec les micas, de la couleur la plus claire à la plus foncée pour ne pas avoir à laver le pied du mixer entre 2 mélanges. Résultat parfait : enfin des couleurs uniformes !

Enfin, les mélanges d'huiles utilisées m'ont permis d'avoir une pâte avec trace fine qui dure longtemps et sans déphasage après : pas besoin de speeder, on a le temps ! Je pense que c'est le fait de rajouter une grande quantité (1.5g pour 10g d'eau) de poudre d'aloe vera 200:1 à la trace qui permet cela.

[Petite parenthèse : Oui parce que je commande maintenant mes matières premières chez Gisella Manske Shop. Les prix pour les grandes quantités défient toute concurrence et j'ai été bien étonnée de trouver les mêmes produits que ceux vendus dans de petites boutiques dites "select" en ligne. C'est à croire que - non c'est sûr - Gisella Manske fournit ces petites boutiques ! Pour peu que vous fassiez des commandes groupées en famille ou par région, les économies réalisées sont incroyables ! Et la qualité est identique puisque ce sont les mêmes produits que l'on trouve ailleurs, reconditionnées en petites quantités très chères. Vous pourrez ainsi acheter vos huiles bio ou non par kg, la poudre d'aloe vera par 100g ou plus, les émulsifiants et tensio-actifs par 250/500g... J'ai été carrément idiote de ne pas m'intéresser à cette boutique plus tôt pour les matières premières cosmeto et savons ! ]

Pour les marbrages, je suis en plein apprentissage aussi. Très déçue par l'effet obtenu une fois les tranches de savon coupées, les 2 derniers sont plus prometteurs.

  • J'ai tenté un simple marbrage à la (grande) cuillère, réussi pour une fois parce que j'ai attendu (bien longtemps ! lol) que ma pâte épaississe. Avant, les couleurs se mélangeaient et ce n'était pas beau.
  • J'ai testé pour la première fois un marbrage dandelion en faisant couler mes pâtes colorées sur un toboggan. Cela m'a permis de comprendre comment ça marchait....​ et la prochaine fois, il sera tout joli !

Bref, ces savons ne sont pas des réussites absolues, ils ne seront pas mes préférés mais ils m'ont beaucoup appris et ils me réconcilient avec le savonnage. Je sais enfin obtenir de vraies couleurs et des marbrages qui se voient...

Voici ci-dessous une petite chronologie d'essais et de ratages en tout genre ;-)

Un peu déçue pour celui-ci d'avoir des couleurs aussi flashy au moulage et si discrètes au découpage. En fait, le mica jaune est orange au départ et redevient jaune...
Un peu déçue pour celui-ci d'avoir des couleurs aussi flashy au moulage et si discrètes au découpage. En fait, le mica jaune est orange au départ et redevient jaune...
Un peu déçue pour celui-ci d'avoir des couleurs aussi flashy au moulage et si discrètes au découpage. En fait, le mica jaune est orange au départ et redevient jaune...

Un peu déçue pour celui-ci d'avoir des couleurs aussi flashy au moulage et si discrètes au découpage. En fait, le mica jaune est orange au départ et redevient jaune...

Essai de gouttes multiples d'autant plus raté que ma pâte jaune est devenue couleur café au lait avec la sublime fragrance pistache de LFDS. Du coup, aucune couleur ne ressort...

Essai de gouttes multiples d'autant plus raté que ma pâte jaune est devenue couleur café au lait avec la sublime fragrance pistache de LFDS. Du coup, aucune couleur ne ressort...

J'étais dépitée pour celui-là. Rien ne me plaît. La découpe ne rend pas du tout honneur au marbrage, les couleurs sont tristes,  le mica or est invisible....  bref rien ne va sauf la fragrance sauge basilic qui est sympa dans un savon

J'étais dépitée pour celui-là. Rien ne me plaît. La découpe ne rend pas du tout honneur au marbrage, les couleurs sont tristes, le mica or est invisible.... bref rien ne va sauf la fragrance sauge basilic qui est sympa dans un savon

N'en pouvant plus de ne pas obtenir de couleur, pour celui-ci, j'ai vraiment mis beaucoup de micas ! : résultats, ils sont mal mélangés, le noir fait des points et rend gris tout fade, le orange a presque disparu....  Encore raté ! N'en pouvant plus de ne pas obtenir de couleur, pour celui-ci, j'ai vraiment mis beaucoup de micas ! : résultats, ils sont mal mélangés, le noir fait des points et rend gris tout fade, le orange a presque disparu....  Encore raté !

N'en pouvant plus de ne pas obtenir de couleur, pour celui-ci, j'ai vraiment mis beaucoup de micas ! : résultats, ils sont mal mélangés, le noir fait des points et rend gris tout fade, le orange a presque disparu.... Encore raté !

Miracle ! des couleurs ! avec le dioxyde de titane et des micas mélangés au mixer

Miracle ! des couleurs ! avec le dioxyde de titane et des micas mélangés au mixer

Très peu de dioxyde de titane : la pâte est plus jaune et les couleurs un peu moins franches que le précédent.

Très peu de dioxyde de titane : la pâte est plus jaune et les couleurs un peu moins franches que le précédent.

Commenter cet article

saury 07/02/2015 19:09

Hum....ca sent beau ; 0 )

Home Mady 07/02/2015 20:41

Merci Valérie. Énormes bisous.

coco 07/02/2015 17:04

Coucou moi je les trouves sympa tes savons surtout les 2 derniers. Je ne met plus de dioxyde et je n ai pas de soucis de couleurs c est bizarre après faut voir ta pâte naturel doit être surment foncé. Je commabde aussi chez gizella quand je peux et je suis ravie. En tout cas bravo tes savons sont beaux

Home Mady 07/02/2015 17:07

Merci Coco. Oui les 2 derniers sont en nette progression... :-) c'est pour cela que ça me redonne du courage pour continuer car je désespérais un peu avec mes micas... Mes huiles sont très jaunes, je pense que ça dénature les couleurs. ..

lilitheo 07/02/2015 14:42

Coucou !
Ton article tombe à point ! je rêve moi aussi de couleur dans mes savons maintenant que je me suis faite un peu la main ;-)
J'adore ton savon avec le bon dosage de dioxyde de titane. Les couleurs sont superbes.
J'aime beaucoup mon dernier savon à la framboise mais sa couleur jaune pâle ne lui va pas. Je vais donc retenter mais avec les Micas. On peut mettre le dioxyde de titane dans tous les savons ?
Merci pour tous tes conseils :-)

Home Mady 07/02/2015 17:09

PS: Souvent, il y a déjà du dioxyde de titane dans les micas. Si tes huiles et beurre sont clairs, le dioxyde de titane n'est pas nécessaire.

Home Mady 07/02/2015 14:45

Oui, en petite quantité quand tu en mets. Et uniquement quand tu veux plusieurs couleurs qui ressortent. Pour une seule couleur, ce n'est peut être pas la peine à condition de bien mixer tes micas dans la pâte pour qu'ils se diffusent bien.