Mon Made in Home

Poser son henné comme une coloration chimique sans avoir à tout calfeutrer !

21 Juin 2014, 15:27pm

Publié par Home Mady

Poser son henné comme une coloration chimique sans avoir à tout calfeutrer !

Appliquer mon henné est devenu un plaisir : c'est rapide, je ne protège plus toute la salle de bain, je n'ai plus à tout nettoyer (même les murs!) après les dégâts occasionnés par les boulettes de henné volantes... Je l'applique même comme une coloration chimique, c'est à dire, raie par raie, pour bien couvrir les racines et les cheveux blancs.

Tout cela est devenu possible car mon mélange, sans henné BAQ pourtant, a la texture d'une pommade bien collante, bien que les poudres utilisées ne soient pas super fines.

Je commence donc par une raie d'un côté de la tête et je passe sur les racines et les mèches de raie en raie jusqu'à arriver de l'autre côté de la tête. Je l'applique à la main gantée, c'est la seule différence avec le chimique que je posais au pinceau synthétique. Je trouve ça plus efficace me concernant que de procéder tête en bas mais il faut dire que mes cheveux ne sont pas longs. Toujours sur cheveux (lavés) mouillés et essorés, c'est bien plus facile et cela nécessite moins de produit je trouve.

Je le fais debout au dessus du lavabo, devant la glace et maintenant sans protection du meuble ni du sol... Même si, pour les premières fois, l'astuce du sac poubelle déplié et coupé en 2 est bien pratique !

Pour mon carré plongeant qui arrive au menton et pour un volume de cheveux conséquent, environ 60 g de poudres me suffisent. Avant, même avec 100g, je n'avais pas assez mais il faut dire qu'il y en avait autant par terre ou dans la douche que sur mes cheveux....

Voici la recette que j'utilise pour entretenir mon auburn sur cheveux naturels châtain clair avec cheveux blancs en une seule application et la manière dont je la prépare pour que le mélange soit bien collant (et non volant !).

Mon mélange entretien

  • Pour 62 g de poudres bien mélangées entre elles à sec
    • 8 g henné d'Egypte soit 13%
    • 8 g henné aux plantes soit 13%
    • 16 g henné cassia soit 26%
    • 9.5 g katam soit 15%
    • 15.5 g garance soit 25%
    • 5 g kapoor ou autre plante pour le soin soit 8%
  • Puis je rajoute pour le mouillage :
    • 1 cac de naturol (les Essentielles)
    • 1 cac de glycérine
    • 1 cac d'huile végétale
    • 0,6 g de psyllium mixé avec 100 ml d'eau chaude : cela donne une eau gélifiée avec laquelle je mouille mon henné
    • 80 à 90 ml d'eau tiède avec 1 petite cac de sel

Je préfère que la texture soit légèrement trop fluide que l'inverse. Si besoin, il m'arrive de saupoudrer un peu de gomme guar pour gélifier encore plus la texture. Mais le psyllium suffit la plupart du temps. J'obtiens une crème assez fluide mais collante, très facilement manipulable et qui ne coule pas.

Je fais ce henné tous les mois et je le laisse poser 2h30 environ.

À 15 jours d'intervalle, entre 2 hennés, je prépare un henné gloss rapide pour raviver les reflets :

  • 1 cac de henné aux plantes
  • 1 cac de garance
  • 1 cac de henné cassia
  • 1 cac d'amla
  • 1 cac de brahmi
  • 1 cac de kapoor
  • 4 cac bombées d'après shampoing
  • 1 cac de glycérine
  • Un chouilla d'eau ou du lait d'avoine si nécessaire pour le détendre un peu (ça dépend de la texture de l'AS)

Par inadvertance, un jour, j'ai trouvé cette recette.

En fait en préparant mon mélange, j'ai divisé toutes les poudres par 2 et j'ai oublié de le faire pour le henné colorant.... !!! Sauf que quand je m'en suis rendu compte, je l'avais déjà depuis 2h sur la tête. Franchement, avec peu de katam et beaucoup de henné, j'ai eu la trouille de ressortir rousse flashy avec les blancs complètement orange ! Je me suis empressée de le rincer.

Et bien, j'ai adoré ! Certes, c'est un peu flashy au soleil les premières heures, le temps que les poudres s'oxydent mais ça réveille bien les teintes. Mes blancs deviennent or cuivrés et l'ensemble prend une jolie teinte auburn assez prononcée. Je ne peux pas faire ce mélange souvent car cela finirait par trop foncer mes cheveux mais j'ai décidé de le faire 1x/trimestre pour bien recolorer l'ensemble de la chevelure...

Le voici, mélange flashy pour 62,5 g de poudres :

  • 12.5 g soit 20% henné d'Egypte
  • 12.5 g soit 20% henné aux plantes
  • 12.5 g soit 20% henné cassia
  • 9.5 g soit 15% katam
  • 12.5 g soit 20% garance
  • 3 g soit 5% d'amla

Pour le mouillage, je fais exactement la même chose que pour le mélange entretien : naturol, glycérine, hv, gel fluide de psyllium et eau salée.

Pour mes colorations végétales, si j'ai le temps, je prépare juste le henné naturel colorant avec un peu d'eau, je laisse poser le mélange 8 à 10h puis je le place le soir au congélateur pour toute la nuit. Puis je le décongele le lendemain et rajoute les autres poudres et les ingrédients pour le mouillage. C'est Miriam du blog ElixirsetPigmentiques qui m'a conseillé de faire ainsi pour développer les reflets rouges du henné. Je ne le fais pas tout le temps, ça dépend si j'ai anticipé la pose ou pas.

Mon arsenal pour la coloration végétale : le bol et la spatule en plastique ou en verre pour préparer le mélange, le papier cellophane pour s'enrubaner la tête une fois le henné appliqué, les sacs poubelles pour protéger le sol si nécessaire, les ciseaux tout prêt pour couper le cellophane, les gants (qui ne figurent pas - grrrrr ! je les ai oubliés), une brosse en plastique pour faire les raies lors de la pose, une lingette pour essuyer au cas où, le bonnet chauffant à mettre par dessus le cellophane...

Mon arsenal pour la coloration végétale : le bol et la spatule en plastique ou en verre pour préparer le mélange, le papier cellophane pour s'enrubaner la tête une fois le henné appliqué, les sacs poubelles pour protéger le sol si nécessaire, les ciseaux tout prêt pour couper le cellophane, les gants (qui ne figurent pas - grrrrr ! je les ai oubliés), une brosse en plastique pour faire les raies lors de la pose, une lingette pour essuyer au cas où, le bonnet chauffant à mettre par dessus le cellophane...

Commenter cet article

Iza 23/06/2014 13:50

Mais c'est tout simplement génial ! Je comprends pas comment je n'y ai pas pensé moi-même car j'adore le psyllium sur la peau et je voulais le tester sur les cheveux, ce sera l'occasion ! Vraiment, tu vas me changer la vie avec cette révélation ! Moi qui repousse toujours le moment du prochain henné car c'est vraiment la galère à appliquer sur mes cheveux épais, très fournis et longs, maintenant j'ai hâte d'être au week-end pour tester ta méthode ! Merci pour le partage !!

Home Mady 23/06/2014 20:44

Mdr Iza. :-))
Tu vas adorer le psyllium sur les cheveux ! Et pour le henné, c'est top cet effet gelifiant. Je fais quand même suivre d'un soin bien nourrissant les jours qui suivent le henné...
Viens nous dire ce ce que tu en penses.... La semaine va être longue, lol ! ;)